Interdit bancaire (FCC, FNCI) : quelles conséquences ?

Si vous êtes interdit bancaire, cela signifie que vous avez eu un ou plusieurs incidents de paiement car vous vous êtes retrouvés dans l’incapacité de rembourser votre créancier. Un tel incident de paiement a lieu lorsque votre créancier encaisse un chèque sans provision, c’est-à-dire que vous régler une créance par chèque alors même que vous n’avez pas les ressources suffisantes sur le compte bancaire concerné.


La mesure de l’interdit bancaire peut alors être prise par un organisme bancaire lui-même, ou par le biais d’une décision judiciaire en cas de falsification intentionnelle du chèque en question par exemple.


Si vous vous retrouvez dans cette situation, vous serez inscrit au FCC, le Fichier Central des Chèques pour une durée ne pouvant dépasser 5 années. Il vous sera interdit par votre banque à partir de cet instant d’émettre de nouveaux chèques et vous devrez même lui renvoyer votre chéquier. Votre découvert autorisé peut vous être retiré, tout découvert amènerait des frais plus importants. L’inscription au FCC complique grandement l’obtention d’un nouveau crédit et la réalisation de vos projets, car votre profil bancaire est devenu trop risqué aux yeux des prêteurs. Néanmoins, vous disposerez toujours de votre compte et de votre carte bancaire pour effectuer tout paiement ou retrait d’argent. Si vous ouvrez un nouveau compte bancaire, vous serez inscrit au FNCI qui recense tous les comptes ouverts par des personnes en situation d’interdit bancaire. Sachez qu’il est inutile de vouloir « sortir du FNCI » car n’y sont nullement inscrits vos noms et prénoms. Seul est inscrit le numéro du chèque irrégulier.

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout