Les conséquences de la crise sanitaire sur le surendettement des français

La crise sanitaire causée par l’épidémie de Covid-19 a gravement atteint l’équilibre financier du budget des ménages en Française. En effet, un français sur trois a connu une perte de revenu en raison de la crise. Le baromètre Ipsos de septembre 2020 montre que la pauvreté a considérablement augmenté en France. Pourtant, la Banque de France a publié des chiffres, selon lesquels le nombre de dépôts de dossiers de surendettement a baissé de 24% cette même année. Mais cela s’explique par les confinements successifs qui ont rendu très compliquée la création du dossier, alors que la possibilité de le déposer a été maintenue. La fermeture des institutions publiques a aggravé ces difficultés, les documents et l’accompagnement étant nécessaires à la constituer du dossier.


Par ailleurs, les droits sociaux ont été maintenus pendant ces confinements. C’est ce qu’ont rappelé les agentes de la Maison de la Métropole pour les Solidarités de Lyon, « évitant ainsi une importante vague de nouvelles personnes en situation de précarité financière ». Elles prédisent cependant que « la vague va arriver après ». Cette information est confirmée par la Banque de France, en raison notamment de « l’augmentation du chômage qui résultera d’un ralentissement économique ». Cela limitera fortement la capacité de remboursement des personnes endettées.


Nous connaitrons donc prochainement une augmentation du nombre de personnes fichées FICP dont l’accompagnement sera nécessaire pour sortir de cette situation.

12 vues0 commentaire