Levée de fonds, développement national, recrutement : les défis de la rentrée pour Concilys

Mis à jour : févr. 22

Rentrée sous haute tension pour l’équipe Concilys. Après avoir annoncé une nouvelle levée de fonds anticipée sur le mois d’août, désormais réussie, la direction de la start-up lilloise qui souhaite démocratiser le portage solidaire a annoncé les grandes lignes de la nouvelle orientation de l’entreprise.



Développement national : secret de Polichinelle ?


Après de nombreuses discussions en interne et avec ses partenaires, l’annonce officielle a donc été faite que Concilys prendrait désormais l’hexagone pour terrain de jeu. Il y avait déjà, depuis plusieurs semaines, des signes avant-coureurs puisque certains débiteurs ont exceptionnellement pu se présenter en juillet de toute la France à condition d’être recommandé par un huissier nordiste. Autre indicateur, le partenariat avec Huis@ction, premier pied dans le bain, laissait sous-entendre que cette perspective était à l'étude. Enfin, début août, ce furent les succursales et études membres des réseaux des Hauts-de-France réparties sur tout le territoire national qui ont pu accéder aux solutions Concilys.


Désormais, toutes les études de France peuvent demander à ouvrir un partenariat, gratuitement, et un numéro dédié a été mis en place (03 74 09 66 02).


Les Crédits Municipaux en“guest stars” de ce développement ?


Concilys va devoir développer son réseau de banques partenaires pour que la couverture nationale suive. Plusieurs banques de réseau ont déjà répondu présentes (c’était évidemment une des conditions préalables à une telle extension) mais les Crédits Municipaux sont maintenant dans le collimateur du service commercial.


“Ils sont le prolongement naturel de notre action solidaire locale, de par leur histoire et leur mission, surtout en ce qui concerne les profils fragilisés par des années de contentieux”

Tels étaient les mots de la direction à propos des caisses locales de Crédit Municipal. C’est donc assez logiquement que les efforts des prochains mois devraient être consacrés à établir des partenariats locaux avec les caisses qui le souhaitent.


La raison se trouve aussi dans le fait que Concilys souhaite reproduire, dans chaque métropole où passera son développement, la collaboration avec le maillage local d'acteurs sociaux que l'équipe cultive déjà depuis ses débuts dans les Hauts-de-France (notamment avec les OPHLM, CCAS, associatifs). Dans le même esprit, Concilys souhaite s'inscrire dans la volonté gouvernementale de déléguer efficacement le conseil budgétaire aux personnes en difficultés vers des acteurs qui les côtoient au quotidien.


Cependant, tout ne revient pas qu’à ma Tante puisqu’il est à noter que Concilys souhaite aussi développer un produit officiel de refinancement après portage avec une grande banque de réseau. L’innovation reposerait ici sur un positionnement inédit de “courtier grossiste” à la manière de ce qui se qui se pratique dans le monde de l’assurance avec propositions de produits clef-en-main aux banques, sans doute avec une distribution Concilys.


Recruter ou ralentir : la question qui ne se pose pas


Concilys a annoncé un recrutement semestriel (deux personnes minimum tous les six mois) et l’ouverture d’un nouveau bureau dans une grande ville de province pour 2020 (la ville choisie ne devrait pas être connue avant la Noël). Il était déjà question de recrutement avant la levée d’août, vu l'augmentation constante de la demande. Pour la direction “la question ne se pose même pas” entre un recrutement ou un ralentissement.


Pour l’instant, l’équipe a systématiquement une à deux semaines de rush devant elle. Plus de débiteurs signifie, automatiquement, un engorgement de l’agenda des réservations. Pour maintenir les délais d’attente actuels, l’équipe doit recruter davantage de conciliateurs.


Concilys doit se trouver un accélérateur


Ce développement heureux ne doit pas faire oublier que Concilys, start-up de son état, poursuit imperturbablement son processus encadré d’intégration au marché. Toujours dans l’incubateur de SKEMA Business School, SKEMA Ventures Factory, l’équipe lilloise doit trouver un accélérateur qui lui permettra de prendre toute l’envergure nationale que nécessite ses ambitions. Plusieurs candidatures et tractations sont pendantes. À ce jour, aucun nom ne filtre.

32 vues
Contact

Bureaux de Lille 

Pôle administratif :

Village by CA

225, rue des Templiers

59000 Lille

Pôle opérationnel :

66, boulevard de la Liberté

59800 Lille

03 74 09 66 00

info@solutions-concilys.com

Service commercial

03 74 09 66 02

Recrutement

Cliquez ici pour déposer votre candidature

  • Black Facebook Icon
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Noir LinkedIn Icône

© 2019 par CONCILYS.