Les principales causes et principaux profils de surendettement

La Banque de France propose une typologie détaillée des personnes surendettées dans une étude réalisée en décembre 2014 relative aux parcours menant au surendettement. Les causes sont très diverses, mais elle distingue cinq catégories de profils :

  1. Les personnes qui ont perdu leur emploi (23% des personnes interrogées). Ce changement dégrade fortement l’équilibre budgétaire. Sont surtout concernés les couples mariés, avec enfants et vivant dans une très grande ville.

  2. 17% ont un budget contraint, lié à l’absence d’activité professionnelle, réalisent un travail précaire ou rencontrent des difficultés à s’impliquer dans la gestion de leur budget. Cela entraîne des difficultés financières récurrentes et de longue durée.

  3. Les personnes ayant un recours banalisé au crédit (14% de l’échantillon). Leur situation professionnelle est stable, mais ils accumulent des dépenses et crédits sans anticiper les éventuels imprévus.

  4. Certaines personnes sont victimes de l’entraide générationnelle (5%) : cela concerne les personnes âgées de 65 ans et plus, qui souscrivent à un nouveau crédit pour apporter une aide financière à un membre de leur famille, et se retrouvent alors eux-mêmes en difficulté.

  5. 41% vivent une conjonction d’événements conséquents : les profils concernés sont très divers. Ces personnes subissent un événement personnel ou professionnel qui fragiliser leurs revenus (divorce, maladie…), et ajoute de nouveaux frais ou dépenses. La moitié d’entre eux parviennent à rééquilibrer leurs revenus et leurs dépenses ; l’autre moitié ne parvient pas bien à gérer son budget et ces personnes sont contraintes d’emprunter à un organisme bancaire ou à un proche.

Cette typologie montre le lien entre précarité pour une bonne moitié des personnes concernées.


Mais aussi que le surendettement touche toute personne, de toute catégorie sociale, pour l’autre moitié.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout