Le FICP : racheter un crédit (version réaliste)

Dernière mise à jour : 15 nov.

Le FICP est le fichier de la Banque de France dédié aux incidents de crédit des particuliers. Ce fichier contient les noms et prénoms des emprunteurs ayant concédé un impayé sur un crédit. Souvent confondu avec le statut d'interdit bancaire, ce fichage est particulièrement frustrant lorsque, revenue à meilleure fortune, la personne concernée cherche à solder ses dettes par un crédit (ré-étalement).


En effet, l'emprunteur "indélicat" ne bénéficie plus guère aujourd'hui de produits bancaires dédiés (voire même adaptés), même lorsqu'il remplit les critères déjà jadis élitistes tel que la propriété libre de passif immobilier.


Pour plus d'information sur les solutions pour se refinancer en cas de fichage FICP, vous pouvez lire notre article L'accès au crédit pour les personnes fiché(e) Banque de France.


Si l'on n'attend plus des Crédits Municipaux de produits de rachat "en direct" de crédits FICP, le micro-crédit social CAF est régulièrement évoqué. Nous n'avons pas de statistiques exactes sur la réussite de ce montage (qui ne serait pas, techniquement, un rachat de crédits mais plutôt un prêt pour solde de tout compte), il faut toutefois rappeler que ce micro-crédit n'a initialement pas cette fonction, qu'il doit être souscrit pour une liste exhaustive de projets et qu'il ne peut dépasser 5 000,00 €. Cette solution est donc assez limitée pour les FICP puisqu'elle dépendra de la largesse d'interprétation de la CAF et du montant de la dette à refinancer.


Reste le portage à titre solidaire : trouver des investisseurs privés intéressés à placer leur argent dans la créance que la banque détient contre l'emprunteur. Une telle opération nécessite un accompagnement personnalisé réalisé par un cabinet de conseil en gestion de patrimoine immatriculé (Concilys peut vous aider à sortir du FICP, notamment par ce biais)


Le portage, couplé à un bon accompagnement, permet de trouver une solution en deux temps :

  1. Défichage et suspension du recouvrement

  2. À l'issue de l'accompagnement personnalisé : souscription d'un crédit pour payer les investisseurs

Techniquement, cette opération met en jeu deux types de produits bancaires en fonction de la position de la banque quant au montage : soit il s'agit d'un rachat de la créance, soit il s'agit d'un prêt pour solde de tout compte (trésorerie).

403 vues0 commentaire