Préparer son entretien avec le conciliateur

Mis à jour : 6 janv. 2019

Vous avez programmé votre entretien avec un conciliateur CONCILYS et la date approche. Pour ne rien manquer lors de ce rendez-vous, c'est ici que ça se passe.



Première remarque sur cet entretien : nous sommes la pour trouver la solution à vos ennuis. Donc l'esprit est, évidemment, nullement de vous faire la morale. Nous allons vous écouter, vous questionner afin de savoir ce qu'il se passe concrètement et où l'on en est de la procédure. L'objectif est de poser les bases d'une analyse qui, une semaine plus tard, devra vous dire précisément ce que vous devez faire voire, si cela est possible, comment nous pouvons vous aider.

Pour pouvoir rendre cet échange le plus productif possible, voici quelques conseils pour bien préparer cet entretien.

Procurez-vous votre relevé de fichage FICP


C'est la priorité absolue. Si vous êtes éligible à un refinancement bancaire sur le papier et que tout le monde découvre (vous, l'huissier, la banque, nous) au moment d'accorder le prêt que cette démarche est impossible pour vous, ce sera une catastrophe.

Ce relevé vous permettra aussi de savoir qui vous fiche et vous permettra de mieux cibler les interlocuteurs que nous devrons privilégier.


Vous ne savez pas comment faire ? Lisez ceci

Faites un décompte : que devez-vous et à qui ?


Prenez une feuille de papier et notez avec précision les noms de chacun de vos créanciers. Pour les banques, effectuez cet exercice même pour les crédits que vous payez sans difficulté.


En face de chaque nom de créancier, inscrivez le nombre de dossiers contentieux ouverts auprès de lui, le montant réclamé pour chacun de ces dossiers et l'interlocuteur qui vous le réclame (quel organisme de recouvrement ? quel huissier ?).


Ex : Propriétaire : 3 x loyers (650 €) BNP Personal Finance : 2 crédits à la consommation (un de 8 500 € sans problème et un de 1 560 € réclamé par Neuilly Contentieux)

Établissez votre salaire net minimum


Prenez votre fiche de paie et enlevez tout ce que vous pourriez ne pas toucher même si, en réalité, vous le touchez systématiquement. Les primes de résultat sont typiquement à oublier.


Le conciliateur cherchera à établir votre capacité d'endettement pour anticiper le montant sur lequel il pourrait compter en cas de négociation avec votre créancier. Or la banque ne retient, sécurité oblige, que les revenus sûrs de "tomber" et qui couvriront la totalité de la durée du crédit.


Munissez-vous toutefois de votre dernier avis IR pour que votre conciliateur ait une idée de ce que vous touchez réellement à l'année.


Faites un point sur vos charges


Les charges fixes sont également intégrées dans le calcul de la capacité d'endettement. N'oubliez pas une pension alimentaire ou une prestation compensatoire. Le conciliateur le verra ensuite dans vos relevés de compte et devra alors réviser son jugement.


Ne songez pas à omettre des informations


Nous sommes totalement indépendants. Nous ne sommes ni votre créancier ni une banque. Donc, nous tromper n'amènera que suspicion de notre part et, si vous passiez entre les gouttes de l'étude sur pièce, la solution trouvée s'effondrera le jour où il faudra la financer : refus de la banque, annulation de la vente, appréhension judiciaire des actifs liquidables ou des liquidités disponibles, etc. S'en suivra une annulation de l'accord, la fureur légitime de vos créanciers, des intérêts de retard et l'abandon de notre intervention. Un bien mauvais calcul !


Contact

Bureaux de Lille 

Pôle administratif :

Village by CA

225, rue des Templiers

59000 Lille

Pôle opérationnel :

66, boulevard de la Liberté

59800 Lille

03 74 09 66 00

info@solutions-concilys.com

Service commercial

03 74 09 66 02

Recrutement

Cliquez ici pour déposer votre candidature

  • Black Facebook Icon
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Noir LinkedIn Icône

© 2019 par CONCILYS.